• Accueil

BALTIMORE(fiction, subventionné)

Les voix intérieures de Clémence sont multiples.

La naissance d’un petit garçon réveille les émotions enfouies

et lui permet de retrouver la petite fille qu'elle est encore. 

audrey et annette044

Audrey Delhaye et Annette Brodkom

Il y en a qui l'appellent l'ange, le narrateur qu'ils portent en eux et qui leur raconte la vie. AlessandroBaricco, châteaux de la colère

 

                                                                                          

L’ange 1 : Lubomir Georgiev

L’ange 2 : Joseph Clarke

Clémence enfant : Audrey Delhaye

Clémence adulte : Annette Brodkom

Henri : Aurélie Fischler

Le père : Pierre Decuypère

La mère : Annette Brodkom

 Réalisation : Christine Van-Acker et Thierry Van Roy

Avec le soutien du Fonds d'aide à la création radiophonique de la Communauté française de Belgique

1999

Les hommes lèvent les yeux et disent : «Le ciel est pur», alors qu'ils regardent sans le voir un grand peuple d'anges bleus.                              
F. Crommelynck, Une femme qui a le cœur trop petit (Le Seuil).

 

© Les Grands Lunaires, 2021

Webmaster : Better Web