• Accueil

Le peuple d'ici-bas, Christine Brisset une femme ordinaire, Esperluète)

couv légère

Le peuple d'ici-bas, mon livre consacré à Christine Brisset vient de paraître aux éditions Esperluète.

 

Ecouter la critique de Clara Dupont-Monod sur France Inter (octobre 2022)

Avec Jean Michel     Avec Jean-Michel Arnold, son fils

Au détour d’une promenade, je découvre le Square Christine Brisset à Angers. Un nom  d’abord, puis une femme et son histoire qui ne cessent de m’intriguer, de me poursuivre. J'entame des recherches, fouille les archives de la ville, interroge des proches. Plus j'en  apprends sur la vie de Christine Brisset et son action sociale auprès des plus démunis, plus je suis fascinée, plus la réalité des taudis de l’après-guerre résonne avec la réalité des sans-abris du XXIe siècle.


Pionnière de l’action sociale, Christine Brisset a œuvré pour reloger plus 
de 12 000 personnes, organisé quelques 800 squats, écrit d’innombrables lettres aux autorités, entrepris la construction des maisons Castors... Si les squats de maisons bourgeoises inoccupées sont la partie la plus spectaculaire de son action, la grande pauvreté est le noyau dur de sa révolte : celle-ci s’accompagne de combats contre l’illettrisme, pour l’accès aux soins de santé, pour l’égalité hommes-femmes ; elle combat toutes les formes d’injustices liées au pouvoir ou à l’argent.


Ne pensez vous pas que nous qui n’avons pas faim, nous qui pouvons 
donner à nos enfants très largement le pain et les vacances, ne pensez-vous pas que nous qui sommes l’élite, nous pourrions peut-être oublier un moment notre cas particulier et apporter notre intelligence, notre science à essayer de voir ce qui ne va pas dans la grande machine ?

portrait à Leysin   Christine, à Leysin, avant la guerre

Christine Brisset était une femme entière et atypique, pétrie d’humanisme et de bon sens. Sa personnalité détonne, dérange et agace dans une France grise et bien-pensante des années cinquante et nous interpelle aujourd’hui. Je me suis mise au service de la mémoire de cette femme qui s’exprime à travers moi. Ponctué d’extraits d’archives régionales, de témoignages de ses proches, de citations de Christine Brisset elle-même, ce livre nous dévoile un portrait de femme déterminée, engagée, coriace. Malgré les nombreuses accusations dont elle a fait l’objet, les condamnations, une santé chancelante et les difficultés incessantes, elle a toujours continué à agir pour une justice humaine qu’elle estimait au-dessus des lois de l’époque.
Ce parcours de femme entre en résonnance avec notre 
monde actuel où le sans-abrisme explose, où les réfugiés et les sans-papiers sont exclus, où l’accueil citoyen est criminalisé en « délit de solidarité ». Aux questions complexes, politiques ou populistes, Christine Brisset
opposait une réponse simple et claire : un toit pour chaque famille.

 
Ils peuvent circuler, ses surnoms de sainte.
Ils peuvent s’oublier, les genres littéraires.

Le livre qu’il faut écrire, puisque c’en

devient un, s’inspire de celle qui fut réelle

en un autre temps. Il procède de ma

subjectivité incorrigible. Il me mène là

où je ne sais pas encore.

par Jean Françoispar Jean-François Arnold

Courriers des lecteurs :

"Merci de cette soirée émouvante pour moi, ou j'ai apprécié l'ambiance et les différents témoignages passés et contemporains de luttes contre la précarité. Je vous remercie d'avoir pris la plume pour sortir Christine des oubliettes de l'histoire, et montrer que le combat dure toujours". J.F Arnold, petit-fils de Christine Brisset

"J'ai beaucoup apprécié votre conférence hier soir qui m'a fait chaud au cœur et qui m'a encore plus conforté dans ce combat contre la misère abjecte de trop de nos contemporains qui pour moi provient de la politique néolibérale menée à l'échelle du monde et qui ne peut disparaitre que par des réformes politiques pacifiques portant sur le système des finances internationales". François Morin (fils de squatters)

 chrisitine IMG 5248 21 1

La famille Morin, enfants de squatters aidés par Christine Brisset.

A l'arrière, Jean-François Arnold, son petit-fils.

On les écoute ici :

chouette 2

Rencontre à la bibliothèque de Belle-Beille, le 25 novembre 2022

Liens utiles pour en savoir plus :

Christine Brisset :
https://www.wiki-anjou.fr/index.php/Christine_Brisset
https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/angers-49000/angers-l-infatigable-et-genereuse-christine-brisset-fondatrice-des-castors-angevins-43aca6aa-db41-11eb-a2f0-ece32879b65c


Héliothérapie :
https://www.rts.ch/archives/tv/culture/calendrier-de-l-histoire/5834254-guerir-grace-au-soleil.html

 naissanceAvec Armand Arnold et leur fils, à Leysin

La manufacture Bessoneau :
http://archives.angers.fr/fonds-et-collections/zoom-sur-les-collections/tresors-d-archives/1919-bessonneau/index.html


Les Castors, l’auto construction :

https://castors-angevins.fr/christine-brisset/ http://laurentlefeuvre.over-blog.com/article-bd-reportage-les-rennais-1-castors-114274981.html
http://www.strabic.fr/L-esprit-Castor-Mythe-et-realites.html
http://www.cites-castors.com/page10.html
http://www.cites-castors.com/page54.html
https://aoc.media/entretien/2019/12/13/entretien-avec-patrick-bouchain-blabla-blabla/


Droit au logement :
https://www.droitaulogement.org/association-droit-au-logement/


Accueil migrants et SDF (Belgique):

https://sanspapiers.be/qui-sommes-nous/
http://www.doucheflux.be/
http://www.perlesdaccueil.be/
https://www.bxlrefugees.be/my-front-page/onthaal-vluchtelingen-thuis/
http://www.bxlrefugees.be/donate/
h t t p s : / / m . y o u t u b e . c o m /watch?v=ThS23IGDncU&feature=share
https://www.moustique.be/22244/moi-dounia-hebergeuse-de-migrants arretee-menotteeemprisonneefbclid=IwAR1Bz0YOplhiAdd1WooRgM_Qgv_JifpjBA1Td313-tIneyExSxiNBMgnu0

'migrants' 'sans abris' 'femme engagée' 'Castors' 'squats'

© Les Grands Lunaires, 2022

Webmaster : Better Web