• Accueil

Cartes postales sonores de ma résidence à Angers

Conversation avec une licière

 

A Angers, l’art de la tapisserie est incontournable. Le château du roi René abrite la plus grande de toutes, la tapisserie de l’Apocalypse.

L’hôpital St Jean, lui, est, depuis 1967, consacré au Chant du monde de Jean Lurçat et à la tapisserie contemporaine en général.

Le Service éducatif ville d’art et d’histoire (SEVAH), fondé en 1986, a pour mission de recenser, étudier et faire connaître auprès de tous les publics les éléments du patrimoine angevin ayant un intérêt culturel, historique ou scientifique, notamment la tapisserie. 

J’y ai rencontré :

Brigitte Bouquin-Sellès, artiste plasticienne, licière créatrice, et enseignante

Céline Marie Bruhaire, guide conférencière.

Brigitte Bouquin-Sellès :

https://vimeo.com/39336513

https://www.letelegramme.fr/morbihan/sene/expo-brigitte-bouquin-selles-tisse-l-espace-16-01-2017-11364628.php

Musée Jean Lurçat :

http://musees.angers.fr/les-lieux/musee-jean-lurcat-et-de-la-tapisserie-contemporaine/musee-jean-lurcat-et-de-la-tapisserie-contemporaine/index.html

 

Conversation dans le jardin d’un habitat participatif, au Lac de Maine, à Angers

Lors des premières journées de ma résidence, à Angers, différentes personnes m’ont guidées pour me faire découvrir leur quartier.

Ce jour-là, je suis en compagnie de Laïd, Isabelle et Jacky. Ils me conduisent chez des personnes qui ont choisi de vivre

sur le mode de l’habitat participatif. Nous sommes reçus par Juan qui nous invite à prendre un café.

N.B : Je n’ai pas pu m’empêcher de faire un petit détour de quelques minutes, à la fin de la séquence, par « Chat Village »,

non loin de là : une forme d’habitat groupé pour… les chats. Brigitte Belomme, cheville ouvrière de l’association qui œuvre

pour que les chats et les humains vivent en bonne intelligence dans ce quartier de Belle Beille, nous en a fait faire le tour du propriétaire.

J'y ai rencontré :  Juan Barrénéchéa, Jean-Pierre Drouar, et Bruno Foucal (association « Pour un habitat différent »)  

Pour un habitat différent : https://hd49.wordpress.com/about/

« Les Amis du Chat libre » est une association d'Angers qui a pour but de venir en aide aux chats errants. Grâce à une convention avec sa municipalité, l'association gère un enclos où, depuis de nombreuses années, des chats y ont trouvé refuge, nourriture et soins. Les bénévoles s'assurent aussi de les stériliser. Ils peuvent aller et venir en toute liberté.

 

Déambulation à travers les temps, au musée de Sciences Naturelles d’Angers

(en compagnie de Benoît Mellier, conservateur)

 

Avant de devenir un musée, cette ancienne maison comtale fut également un tribunal, un hôtel de ville, puis un hôtel particulier.

D’un autre temps, mais de tous les temps, ce musée héberge environ 600 000 objets classés dans quatre domaines :

la zoologie, les sciences de la Terre, la botanique et la Préhistoire.

Bien qu’entourés de fossiles et d’animaux naturalisés, il est un lieu vivant ouvert sur l’environnement et l’écologie.

http://www.angers.fr/vivre-a-angers/culture/culture-scientifique/museum-des-sciences-naturelles/le-museum-des-sciences-naturelles/index.html

Un appel émanant du musée :

Aidez Vorax à refaire surface !

Contribuez à la réalisation de la maquette du plésiosaure Vorax, grand reptile marin de 90 millions d'années découvert en Anjou.

C’est en 2013 chez un propriétaire privé non loin d’Angers qu’ont été retrouvés dans le tuffeau les restes fossiles d’un plésiosaure, un grand reptile marin datant du Mésozoïque (-90 millions d’années).

Le caractère exceptionnel de cette découverte incite le Muséum des Sciences naturelles d’Angers à valoriser ce fossile à sa juste valeur.

Après une extraction périlleuse, suivie d’un long et délicat travail de dégagement, les ossements fossiles seront présentés à partir de septembre 2019 dans la grande salle de paléontologie du Muséum. Ils seront enrichis d’une reconstitution à l’échelle de l’animal, suivant les dernières informations connues des spécialistes de ce groupe, cousin de celui des dinosaures.

L’animal a été baptisé par l’équipe du Muséum du nom de « Vorax », rappelant tout à la fois ses origines anciennes et son côté prédateur.

Les Musées d’Angers font appel à votre générosité à hauteur de 10 000 € pour compléter le projet global de création de cette maquette afin de la présenter avec les restes fossiles, selon une muséographie adaptée, attractive et accessible à tous les publics.

Soutenez le projet du Muséum et participez à la campagne de mécénat participatif sur la plateforme Commeon jusqu’au 31 mars.

À partir de 10 € et jusqu’à 1000 €, exprimez votre générosité : devenez acteur de ce très beau programme et recevez des informations et des contreparties exclusives !

Tous les dons de mécène particulier bénéficient aussi d’un avantage fiscal de 66%.

JE FAIS UN DON EN LIGNE : Rendez-vous sur https://www.commeon.com/fr/projet/aidezvorax

 

La tenture de l’Apocalypse

 

Le château du roi René, à Angers, abrite la plus ancienne des grandes tapisseries à avoir survécu au passage du temps :

la tenture de l’Apocalypse.

Cette œuvre qui s’étend sur 100 mètres de long illustre les visions prophétiques de saint Jean.

Une lutte entre le Bien et le Mal qui demeure, jusqu’à nos jours, un sujet brûlant d’actualité.

Avec Marc-Edouard Gautier, directeur adjoint de la bibliothèque municipale d’Angers, conservateur des collections patrimoniales.

Extraits de « Je travaille à me rendre aveugle », texte écrit à la demande de la Ville d’Angers lors de ma résidence, en 2018.

 

© Les Grands Lunaires, 2019

Webmaster : Better Web