• Accueil

GUY GOFFETTE (entretien, autoproduction)

goff

Ce soir-là, dans le château de Laclaireau, non loin de Virton, toute l'équipe d'Au pied de la lettre accueillait un enfant du pays, Guy Goffette, ce gaumais de coeur qui écrit :
    
 « Le frontalier que je suis est un animal bizarre, du genre bipède à poil rare. Qu'il arpente ses collines ou le trottoir des villes, on le reconnaît à son allure : le front haut et tourné vers les nues, il marche à grandes enjambées sans jamais se retourner comme s'il lui fallait à tout prix passer la frontière avant la nuit. Quelle frontière ? Celle qui a tôt fait de s'installer en lui s'il s'arrête. Aussi ne tient-il pas en place. Toujours entre deux gares, deux fleuves, ne connaissant ni la satisfaction béate des « assis », ni l'ennui des repus. Toujours de passage et ne s'attardant que pour le partage amoureux et l'amitié. Sans regret sinon sans remords quand il se met en route, il est fidèle et revient sans cesse. Et puis il écrit beaucoup de cartes postales qu'il oublie d'envoyer et qui, rassemblées, finissent par faire des livres qui continueront peut-être après lui à passer les frontières. »Critique littéraire à la NRF, responsable éditorial chez Gallimard  Guy Goffette collectionne de multiples prix dont les prix Mallarmé, Maurice Carême, Henri Mondor de l'Académie française, grand prix de la poésie française de la société des gens de lettres. Il reçoit le Prix Goncourt de la poésie en 2010.
    Son père aurait pu dire : « Fiston, tu es un homme comme il n'y a pas de femme ».
    Avec les voix d'Edmée Garant, Daniel Godard, Christophe Echterbille et Fernand Houdart.
    Ce projet soutenu par le Service du Livre Luxembourgeois a été imaginé par Fernand Houdart, directeur du centre culturel d'Arlon.
    Les acteurs ont été mis en voix par Jacques Herbet.
    La rencontre était animée par Christine Van Acker
    Montage et réalisation : Christine Van Acker
    Mixage : Thierry Van Roy

© Les Grands Lunaires, 2021

Webmaster : Better Web